Les nouveautés SketchUp et Layout version 2021.1
« Bon… Je m’y mets ou pas ?

Non, c’est trop compliqué… !

Et en même temps, j’aimerais bien pouvoir me balader virtuellement dans mon projet d’intérieur !

Allez, c’est décidé, je me mets à la 3D !

Choix difficile ou pas, vous avez décidé de modéliser vos projets en 3D et c’est une bonne chose 😊.

Vous avez dû chercher un petit peu sur le web et vous vous êtes rendu compte que différentes options s’offraient à vous.

Il existe en effet plusieurs solutions que vous soyez amateur ou professionnel.

De mon côté, vous l’aurez bien compris, mon choix s’est porté sur SketchUp.

Et si travailler avec SketchUp et LayOut aujourd’hui me paraît complètement naturel… Cela n’a pas toujours été le cas !

Mais revenons quelques années en arrière.

Le commencement

Paris VI, 11h00.

Nous sommes réunis en demi-groupe face à nos écrans de PC. C’est parti pour notre premier cours sur SketchUp.

Nous venons tous d’horizons différents et la plupart aborde ce cours avec une petite appréhension, mais néanmoins beaucoup d’excitation.

Pour ma part, j’avais déjà commencé l’apprentissage seul via une formation en ligne. Sûrement pour me rassurer et surtout par crainte de ne pas y arriver.

Les cours s’enchaînent et nous passons de l’apprentissage des outils à la modélisation de notre premier modèle. Nous avons tous un degré de maîtrise différent au fil des semaines et l’entraide se mets rapidement en place. Chaque jour à son lot de problèmes à résoudre, de bizarreries et de choses inexplicables, et inexpliquées.

Nous apprenons très rapidement à monter des murspercer des fenêtres ou bien installer une porte par exemple.

Nous devons maintenant aménager et décorer l’espace. Un canapé, un tapis, une TV sont directement importés dans notre modèle grâce à la bibliothèque en ligne de SketchUp qui devient très rapidement notre caverne d’Ali baba.

Tout s’accélère

Bon, tout ça, c’est génial, mais maintenant, il faut modéliser cette fameuse bibliothèque sur-mesure pensée pour notre projet. Elle est là, bien réelle dans notre esprit, griffonnée sur un bout de papier, mais tellement abstraite dans notre modèle SketchUp.

On se consulte les uns les autres et on arrive tant bien que mal à donner vie à notre aménagement en 3D.

Soyons clair, c’est encore très loin d’être parfait (très, très loin… !) mais on est plutôt satisfait du résultat. On n’arrive pas encore à faire tout ce qu’on veut avec ce satané logiciel 3D, et les belles images trouvées sur Internet nous laissent encore perplexes.

Bref, la formation se termine et nous repartons fort de ce savoir et prêt à modéliser tous les projets à venir en un clin d’œil !

Enfin, c’est ce qu’on croit !

Seul au monde

Nous y voilà…

Le premier projet complet à modéliser !

Seul devant mon écran, la chose paraît moins facile.

L’émulation créée pendant la formation permettait d’échanger nos astuces et de partager nos galères en 3D, nous faisant avancer les eux et les autres dans un certain confort. Mais là, disons-le clairement… Je me sens très seul !

Le projet doit sortir (très vite si possible !) et j’en suis encore à me demander comment configurer mon modèle !

Ok, une chose après l’autre. C’est vrai qu’on a appris plein de techniques, mais maintenant, il faut réussir à tout mettre dans l’ordre. Se rappeler des gestes élémentaires et des bonnes pratiques pour éviter le côté « vite fait bien fait » qui est loin d’être payant sur le long terme !

Mais ça, c’est une autre histoire, et je m’en apercevrai peut-être un peu tard.

Quoi qu’il en soit, je me retrouve un peu orphelin de mes camarades de formation et j’imagine que ça doit l’être tout autant pour elles.
Ça se confirme rapidement lorsque le téléphone commence à sonner et que les premières questions fusent :

« Je ne retrouve plus mon modèle dans SketchUp !  »
« Ma table est collée au sol et je ne peux pas la déplacer ! »
« Ma texture est bizarre… ! »
« J’arrive pas à poser mon canapé là où je veux …! »

Tu ne peux pas m’aider ?

On finira de longues heures au téléphone ou via Skype pour des séances de dépannages autours de nos modèles SketchUp.

Plus le temps passe et moins j’ai le temps de relire mes notes de cours ou chercher des solutions sur Internet. Il faut réagir.
Je maîtrise de plus en plus SketchUp, mais il me manque quelque chose.
De la méthode, un process, une structure dans la construction de mes modèles. J’ai besoins d’aller plus vite avec SketchUp et je me rends compte rapidement que le temps gagné à modéliser de façon peu structurée s’avère catastrophique et chronophage lorsque je commence à faire des modifications sur mon projet.
Une couleur de mur plus claire, une applique à changer de place, une implantation de cuisine à modifier. Tout devrait se faire assez rapidement, mais malheureusement, je suis obligé de rattraper mes erreurs de conception.

Alors, je vais être franc avec vous, à ce moment-là, je me demande si SketchUp est fait pour moi, si je ne devrais pas passer à autre chose, trouver une autre solution pour monter mes projets

Le doute s’installe !

Il faut réagir, c’est plus possible de travailler comme cela.
Je prends les choses en mains et je décortique ma façon de travailler avec SketchUp.
Je dois gagner du temps et « automatiser » en quelque sorte mon travail parce que j’ai vraiment l’impression de devoir réinventer la roue à chaque modèle.

Je me rends compte que je vais chercher systématiquement un luminaire ou ces fameux boutons de porte que j’utilise fréquemment pour les copier/coller sur mes nouveaux projets… !

Quelle perte de temps !

Je mets un plan d’attaque sur pieds et je décide de tout remettre à plat.

J’ouvre un à un mes modèles précédents et j’analyse ce que j’ai bien et mal fait. Je mets de côté les composants qui risquent de revenir souvent (interrupteurs, plinthes, corniches, etc) pour me constituer une bibliothèque cohérente et pratique.
Une fois cette bibliothèque créée, je l’optimise en nettoyant les modèles et en créant des versions différentes.
Exemples : une série d’interrupteurs en version noire et une autre en version blanche ou des plinthes en différentes hauteurs. Je n’aurai plus qu’à piocher dans cette fameuse bibliothèque lorsque j’en aurai besoin. Je suis persuadé que toutes ces petites choses et vont me faire gagner un temps considérable sur le long terme.

Je crée également une bibliothèque de couleurs en fonction de mes nuanciers. Je compile les couleurs déjà utilisées avec la référence du fournisseur. Je fais de même avec mes textures, car celles proposées par SketchUp ne sont vraiment pas satisfaisantes.

Je prends vraiment le temps de faire toutes ces petites actions lorsque je crée un nouvel élément (couleur, texture ou nouveau composant).

Au fil du temps, ma façon, de construire et de présenter mes projets a considérablement évolué. Ma bibliothèque de composants a pris de l’ampleur et mon nuancier est bien plus riche.

Je me suis également affranchi de la façon dont on m’a appris à utiliser SketchUp.

Avec le recul, je pense avoir malheureusement appris la 3D sur SketchUp à la manière d’un infographiste et non d’un architecte d’intérieur, d’un décorateur ou d’un designer.
Et j’ai mis beaucoup de temps à redonner une cohérence et un fil conducteur à tout ce que j’avais appris pour coller à la réalité du métier.
J’ai dû transformer mon process, réinventer ma manière de travailler la 3D et la 2D pour m’adapter aux contraintes de mon métier et faire de SketchUp mon allié dans toutes les phases du projet.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, mes projets sont montés de A à Z sur SketchUp et LayOut, de la conception à la présentation en passant par les dossiers techniques et les visuels.

Les deux logiciels communiquent entre eux et les modifications apportées à mon modèle 3D se répercutent sur ma présentation LayOut, qu’elle soit en 2D ou en 3D.

Un vrai bonheur !

Je construis mon projet en 3D en pensant déjà à la façon dont le client va le regarder. Ce qu’il va vouloir voir de plus prêt, ce qu’il sera susceptible de vouloir modifier, ou la façon dont il va vouloir se déplacer à l’intérieur.

Si j’utilise SketchUp et LayOut c’est que mon objectif est double:

  1. Optimiser mon temps de travail sur la construction d’un seul modèle pour pouvoir l’exploiter sur toutes les phases du projet ( APS, APD, etc…)
  2. Rendre l’expérience du client plus facile, plus agréable et réussir à faire disparaître la technique au profit du projet.

Et aujourd’hui, SketchUp me permet d’atteindre ces deux objectifs.

Pourquoi commencer avec SketchUp ?

Nous y voilà !

Je pense que SketchUp est un formidable outil de travail pour l’architecture d’intérieur, la décoration et le design (Dans plein d’autre domaines également mais, ce n’est pas le propos du blog ;))

SketchUp est un logiciel :

  1. Intuitif
  2. Simple
  3. Facile à prendre en main

Il est tellement facile à prendre en main qu’il est enseigné au collège dès la 6ème !

« Commencer sur SketchUp est un réel investissement sur l’avenir. »

La marge de progression sur SketchUp est phénoménale et ce que vous apprendrez aujourd’hui pour des modélisations simples vous servira pour monter des modèles plus complexes demain.

Il est constamment mis à jour et j’utilise encore les composants créés sur SketchUp 8 (ça commence à dater !!) dans mes modèles 2019 !

Si vous avez un objectif professionnel, sachez qu’il exporte et importe dans les différents formats utilisés dans l’architecture (.dwg, .dxf, .3ds, etc).

Il m’arrive parfois de travailler sur des projets (plans et élévations) montés sur Autocad et cela ne me pose aucun problème. J’importe les plans ou élévations dans SketchUp (PRO) et je peux continuer mon process habituel avec LayOut.

Si SketchUp vous fait peur, commencez par modéliser simplement votre projet.

Une simple mise en volume, par exemple, permet déjà d’apporter un vrai plus dans la compréhension et l’articulation d’un projet (intérieur, espace, mobilier…).

Mais vous allez voir que très rapidement, vous allez vous prendre au jeu et commencer à entrer un peu plus dans les détails.

Jusqu’au jour où votre niveau de maîtrise sera tel que vos modèles, seront assez riches et complets pour vous servir à illustrer vos plansplanches techniquesplanches de détails, etc..

Partager

J’ai aujourd’hui envie de partager mon expérience.

Je ne sais pas tout, bien évidemment, mais je travaille néanmoins presque tous les jours avec SketchUp et LayOut.

Ma pratique évolue en permanence. J’apprends encore de nouvelles choses au fil du temps.
J’ai aujourd’hui envie de partager toute cette expérience et toute ma réflexion autour de ces deux logiciels que sont SketchUp et LayOut.

Partager avec les débutants :
On a tous été débutant à un moment donné. Je sais que c’est parfois difficile de se retrouver face à un problème ou une grosse interrogation sans pouvoir demander à qui que ce soit. J’en ai passé des heures à fouiller sur le web afin de trouver LA réponse à ma question !

Partager avec les utilisateurs chevronnés :
Je dirais même partager ET échanger avec les utilisateurs chevronnés. On a tous notre manière de travailler.
Certains utilisent SketchUp uniquement pour la 3D, d’autres l’utilise, comme moi par exemple, pour la modélisation 3D et la représentation en 2D (plans, élévations, planches, etc).

Commencez maintenant !

Allez, c’est parti !

  • Vous êtes débutant et vous n’avez PAS ENCORE SketchUp ! Je vous conseille la page du blog qui va vous permettre de le télécharger rapidement en cliquant ICI
  • Vous êtes débutant et vous avez DÉJÀ SketchUp ! Allez vite sur la page qui vous va vous permettre de bien commencer sur le blog avec SketchUp en cliquant ICI
  • Vous n’êtes pas débutant, votre pratique est régulière et vous êtes allé au bout de cet article, BRAVO ! Si vous souhaitez  aller plus loin avec SketchUp et BOOSTER votre productivité, n’hésitez pas à télécharger mon guide GRATUIT: 10 actions pour plus rapide sur SketchUp en cliquant ICI

 

N’hésitez pas à me mettre en commentaire quelle sera votre utilisation de SketchUp…(3D, 3D+2D ?) et si vous comptez l’utiliser d’une façon professionnelle ou amateure.

Merci et à bientôt

Grégory

Partagez cet article

Merci d'avoir lu cet article

En complément, recevez gratuitement mon guide :

10 Actions pour être plus rapide sur SketchUp

qui partage notamment :

Recevez mon guide
  • comment optimiser son environnement de travail pour être plus efficace.
  • comment adopter les bonnes pratiques pour des modélisations rapides.
  • comment rester focus sur son modèle pour en faire plus en moins de temps.

BOOSTEZ

votre productivité !

4 Commentaires

  1. Bonjour Grégory. Je viens de découvrir votre blog à l’occasion d’une recherche d’aide sur le net suite à l’installation de Sketchup sur mon nouveau portable dans un but professionnel. Je travaillais jusqu’à présent en tant que décoratrice d’intérieur sur un autre logiciel beaucoup moins performant mais je m’en contentais  »de peur » d’affronter Sketchup, de devoir y passer trop de temps pour le maîtriser ! c’est fait et votre aide est précieuse mais il me manque pas mal de supports semble t-il ..est-ce qu’il est possible de vous interroger via les commentaires ? Merci de votre retour. Mariel

    Réponse
    • Bonjour Marie,
      Merci et bienvenue sur le blog.
      N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir.
      À très bientôt,
      Grégory

      Réponse
  2. bonjour je ne reçois pas le mail pour télécharger le guide, j’ai regardé dans mes spams et rien non plu
    Cordialement

    Réponse
    • Bonjour,
      Je vérifie tout ça et je reviens vers vous par mail, car j’ai l’impression que vous êtes déjà abonné au blog depuis un certain temps.
      À bientôt,
      Grégory

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Actions
pour être plus rapide
sur SketchUp

Et c'est GRATUIT..!

portrait
Bienvenue sur le Blog

 

Hello, c'est Grégory 
Vous souhaitez concevoir, modéliser, présenter et éditer toute la documentation technique pour vos projets archi et déco, sans passer par d'autres logiciels que SketchUp ?
alors vous êtes au bon endroit !

error: Le contenu est protégé !!

Boostez votre productivité, c'est  GRATUIT : 10 Actions pour être plus rapide sur SketchUp